Category
5 min read

À l'aube du contenu vivant

Le contenu en entreprise doit évoluer, devenir plus dynamique et personnalisé. Il est temps de délaisser les contenus statiques pour adopter des blocs récursifs qui s'adaptent aux besoins individuels, encourageant une interaction pertinente et vivante. Ce changement implique également une réévaluation critique du contenu existant, favorisant l'efficacité et l'harmonie dans les flux de travail.
Publié le
8/11/2023
À l'aube du contenu vivant
Auteur
Subscribe to newsletter
By subscribing you agree to with our Privacy Policy.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Partagez

Le contenu en entreprise se doit être comme un fleuve, continuellement en mouvement, alimentant et revitalisant tout sur son passage. Or le contenu est en réalité souvent statique et ressemble plus à une mare stagnante qu'à un fleuve vibrant de vie. Il est donc grand temps de revoir notre manière de créer et de gérer le contenu. L'heure est venue de le faire circuler, de le faire vivre, en synchronie avec le rythme de l'organisation.

Prenons un instant pour considérer les offres d'emploi que nous publions. Généralement, elles restent figées et ne communiquent pas réellement la dynamique et la profondeur du poste. Que se passerait-il si ces offres pouvaient évoluer en temps réel, s'adapter à chaque individu qui les consulte, offrant une perspective personnalisée de ce que serait travailler au sein de notre équipe ?

Ou pensez aux propositions commerciales. Au lieu d'envoyer des documents statiques, impersonnels, imaginez que vous puissiez offrir une expérience où le contenu s'ajuste et se module selon les besoins et les attentes spécifiques de chaque client potentiel. Un document qui vit, qui respire, qui évolue, mettant en lumière les aspects les plus pertinents et captivants pour chaque destinataire.

Gardons à l'esprit que le contenu est, au fond, une information, plus ou moins critique, qui peut servir de levier puissant pour nourrir un échange et transmettre. À cet effet, il est essentiel de réfléchir à la nature du contenu que nous produisons. Est-il réellement utile? Sert-il un objectif précis, ou simplement occupe-t-il de l'espace? La détention de contenu pour la simple possession est un non-sens et nous constatons que beaucoup de contenu en entreprise est superflu. Il est donc crucial de rationaliser son existence, de faire le tri entre ce qui est essentiel et ce qui ne l'est pas. Enracinons notre contenu dans des logiques, laissant un système intelligent (au hasard de blocs) cadrer un raisonnement clair et structuré, prêt à s'insérer harmonieusement dans vos flux de travail dès que les gens en ont besoin. L'IA vient amplifier cela en facilitant la création de contenu dynamique, capable de générer des éléments éphémères qui répondent avec précision aux besoins du moment.

Il est temps d'oublier les méthodes conventionnelles de gestion du contenu, ces bases statiques et rigides. Accueillons une nouvelle ère où les blocs récursifs prennent le devant de la scène, permettant à votre contenu de vibrer d'une vie nouvelle, d'une résonance qui trouve écho dans chaque individu qu'il touche.

Bref, émancipez votre contenu, donnez-lui la chance de vivre, de respirer et de s'adapter.